СДАМ ГИА: РЕШУ ОГЭ
Образовательный портал для подготовки к экзаменам
Французский язык
французcкий язык
сайты - меню - вход - новости


Задания
Версия для печати и копирования в MS Word
Задание 3 № 290

Вы услышите разговор двух друзей. Выберите цифру 1, 2 или 3, соответствующую выбранному Вами варианту ответа. Вы услышите запись дважды.

 

Воспользуйтесь плеером, чтобы прослушать запись.

 

La dame est venue au commissariat de police pour faire la déclaration de ...

 

1) perte

2) vol

3) cambriolage

4)

Пояснение.

Расшифровка записи
Au commissariat

Virginie : Bonjour monsieur, je voudrais faire une déclaration de perte.
Comissaire : Bon, asseyez-vous, madame, je vous écoute.
Virginie : Voilà, ce matin, j'ai pris le métro vers huit heures à Vanves, je suis descendue à Montparnasse. Je me suis aperçue que je n'avais plus ma mallette en arrivant au bureau. J'ai tout de suite téléphoné à la RATP, mais personne n'avait rapporté de mallette. Je suis vraiment ennuyée parce que j'avais tous mes papiers dedans et que je dois partir après-demain pour l'étranger.
Comissaire : Il y avait beucoup de monde dans le métro ?
Virginie : Mais bien sûr ! Comme toujours aux heures de pointe !
Comissaire : Qu'est-ce que vous aviez exactement dans votre mallette ?
Virginie : Eh bien, mon portefeuille avec mes papiers d'identité, un livre, des notes, mon carnet d'adresses... et mes clés.
Comissaire : Alors, vous n'avez plus de papiers d'identité?
Virginie : Non, et c'est bien ça qui m'ennuie. De plus, je suis étrangère, plus
précisément, je suis suisse.
Comissaire : Il va falloir que vous alliez à votre consulat avec une copie de votre déclaration de perte. On vous fera des papiers provisoires. Vous aviez de l'argent ?
Virginie : Oh ! pas grand-chose, heureusement ! Cent ou deux cents francs au maximum. Des francs suisses !
Comissaire : Est-ce qu'on peut vous joindre par téléphone dans la journée ?
Virginie : Bien sûr. Au 01 44 90 70 82, je voulais dire au 01 44 90 70 82.
Comissaire : C'est votre numéro direct ?
Virginie : Non, ce n'est pas le mien. C'est le numéro de la secrétaire. Normalement, je travaille à Fribourg. Mais elle est au courant.
Comissaire : De toute façon, le sien ou le vôtre, pour nous, c'est la même chose. L'important, c'est que nous ayons un numéro à Paris. Dès que nous saurons quelque chose, nous vous appellerons.
Virginie : Merci bien. J’espère que vous réussirez. Au revoir, monsieur.
Comissaire : À votre service, madame.

Virginie : Bonjour monsieur, je voudrais faire une déclaration de perte.